Tout porte à croire que nous allons vers une ère avec du « Facebook partout ». Et ceci pour notre plus grand bien ou tout simplement mieux informer les internautes. On a déjà parlé de la Libra, la nouvelle monnaie que souhaite lancer le géant bleu, mais il s’agit de tout autre chose ici. En effet cela concerne d’ailleurs deux services que vous connaissez bien: kWhatsapp et Instagram. Parce que oui, si vous ne le saviez pas encore, ces deux services sont aux mains de Facebook et il semblerait que pas mal d’internautes ne soient franchement pas au courant de la chose.

Ce sont des médias tels The Information qui ont relayé l’info tout début août. Les deux applications vont être renommées “WhatsApp by Facebook” et “Instagram by Facebook”. A l’heure actuelle, il n’existe aucune certitude sur la façon dont ces nouveaux noms seront imposés au public. The Independant croit savoir que ces nouveaux noms apparaîtront bel et bien sur les différents Stores, mais pas sur l’écran d’accueil des différents appareils.

Et Facebook de nous rassurer: “Nous voulons être plus clairs sur les produits et les services qui font partie de Facebook”. C’est ainsi que Bertie Thompson, porte-parole de Facebook a justifié le changement de nom des applications Instagram et Whatsapp.

Deux hypothèses à ce changement sont avancées de part et d’autre.
La première tenterait de nous faire aimer encore plus Facebook puisque nous utilisons et adorons Whatsapp et Instagram, de quoi redonner un coup de boost à la firme de Mark Zuckerberg qui en a pris un coup depuis le scandale de Cambridge Analytica. Pas sûr que cette stratégie paie à la longue tant le géant bleu souffre. Beaucoup ont choisi de délaisser ce réseau social, d’autres ne lui font plus confiance et au final, une grosse baisse de son usage est à remarquer.

Seconde hypothèse, celle de donner dans le marketing. En effet, il semblerait que plus de la moitié des Américains ne soient pas au courant qu’Instagram et Whatsapp appartiennent à Facebook! Tiens donc!
Ces personnes n’ont donc pas du tout été concernées ni touchées par le fameux scandale, et leur nombre a même continué à grossir. Rachetée en 2012 pour environ un milliard de dollars, Instagram vaudrait aujourd’hui cent fois cette somme si elle était entièrement indépendante. Whatsapp, comme Instagram, a dépassé le milliard d’utilisateurs depuis que Facebook l’a acquise en 2014.

Pour ma part j’émets de sérieux doutes sur cette ignorance d’une partie des utilisateurs et on ne peut pas s’empêcher d’y voir ici une tentative désespérée de doper artificiellement la cote d’amour d’une plateforme en perdition, la faute à une image vieillissante et à des scandales répétés.

En toile de fond, il ne faut surtout pas oublier la volonté de Facebook d’enfin réunir tous ses services de messagerie. La convergence, le mot est lâché, entre un Facebook Messenger, Instagram et nos discussions sur Whatsapp. Comme une tentative de Zuckerberg de rattraper un retard sur ses concurrents que sont Apple ou Google qui sut réunir et centraliser leurs systèmes de messagerie.

Facebook espère donc remonter la pente face à cette concurrence en donnant la possibilité aux utilisateurs de ne plus avoir à jongler entre les différentes applications pour mettre la main sur un message ou dialoguer avec quelqu’un, ce qui ressemblerait à un moyen bien plus pratique.

Reste à savoir si cette piste va servir la cause à Facebook et faire l’unanimité.

Vous aimez ? Prenez quelques secondes pour soutenir thierryweber sur Patreon!