A panoramic scene of Covent Garden, London and...Image via Wikipedia

Non je ne vais pas entamer la chanson de Lorie, même si cette dernière a grandit et qu’il est difficile de rester insensible à la belle, en tout cas pour ma part.
Week end, deux mots qui désignent ces deux jours (ou jour et demi) consacrés au repos après une semaine de travail bien remplie. Deux jours à rien faire (ou tenter de le faire) puisque pour ma part, c’est souvent une occasion de continuer à travailler en mode “tranquille” mais toujours accompagné de mon fidèle compagnon: mon laptop. Alors quand Buzz Paradise lance cette campagne “readytoeave” et demande à quelques internautes de parler de leur week end de rêve, je me dis que cela vaut la peine de prendre un peu de temps (sur le week end, d’où mon retard 🙂 pour écrire ces quelques lignes. A noter que vous aussi vous pouvez participer, il n’est peut être pas trop tard.
Ce week end de rêve pourrait débuter un vendredi soir avec un départ en avion direction Londres. Avec cette idée un peu folle (mais pas forcément réalisable) de faire comme pour ce voyage sur Ibiza. Payé et organisé par une grande marque de cigarette, nous nous étions retrouvés à partir un vendredi soir en avion privé sur l’île pour y passer toute la nuit à aller en club et repartir au petit matin.
Plus sagement, une fois arrivés à Londres (oui je me vois bien y aller avec quelqu’un mais ne vous dirais pas qui!) direction l’hôtel pour y déposer nos affaires. Pour cette première halte convoyés par un taxi spécialement affrété, voir même une limo pas trop grande, le choix se porterait sur l’Hotel The Hempel, proche de Hyde Park. Occasion toute trouvée d’allier design et confort. Vu la configuration de la ville, les transports se feraient en taxi (ou voiture avec chauffeur) pour le soir et metro & marche à pieds durant la journée. Petite pause, très courte avant de ressortir pour se rendre au “Fish Bone” un des meilleurs fish & chips de la capitale, ok pas tout à fait de la grande cuisine mais pourquoi pas débuter par quelque chose de tout simple ? En plus c’est quasi à dix minutes de l’hôtel, on peut même s’y rendre à pieds ou avec le tube. Après ce moment de grande cuisine, pourquoi pas entrer dans un pub sur le chemin de l’hôtel pour se boire deux ou trois bières et flâner dans les rues pour le début de soirée. Avant de ressortir plus tard, direction l’hôtel pour se poser, se changer et profiter du lieu. Programme de la soirée, qui commencera plus tard: sortir sur Soho pour passer de pub en pub pour se mettre dans l’ambiance et se laisser guider.
Le lendemain, réveil pas trop tôt avec un vrai énorme petit déj. quitte à faire couleur locale pour le choix de la nourriture ! Le téléphone à portée de main, pour passer quelques appels et pourquoi, organiser une rencontre sur les coups de midi, une heure avec des amis blogueurs de la région. Après-midi consacrée au culturel avec visites de lieux tels que le Design Museum dans le quartier des docks tout rénové. Et pourquoi pas un peu de shopping, pour se faire peur en matière de choix et de prix, dans des coins comme Covent Garden pour trouver de l’insolite ou alors une valeur sûre à Regent Street sur cette grande artère. Fin d’après-midi, il est temps de se poser à nouveau puis déguster un bon repas. Pas loin de l’hôtel et digne représentant de la cuisine locale (je plaisante), c’est au Nobu que nous nous rendrons. Vue imprenable sur Hyde Park, sushis et sashimis traditionnels, c’est un véritable rendez-vous pour de la cuisine japonaise, probablement un des vingt meilleurs restaurants au monde. Plus tard, et bien fringués, nous nous rendrons au Ministry of Sound, véritable institution en matière de clubs londoniens, pour une très très longue nuit.  Réveil pas trop tôt le dimanche matin pour encore une fois profiter des lieux, les affaires rangées, pas questions de partir tout de suite. Séquence visite touristique de la ville dans le confort d’une voiture avec chauffeur, histoire de passer un agréable dimanche après-midi avant le retour sur Genève.

Je m’y vois déjà 🙂

Zemanta Pixie