Deprecated: Non-static method WPClickmeter::view_pixel() should not be called statically in /home/clients/50ac3758a35def5604f016f43d97bade/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 298

En marge des grandes organisations telles que la délégation française, qui accompagne plusieurs startups, sociétés et autres entrepreneurs, il vous est aussi possible d’aller de votre propre chef au Consumer Electronics Show qui se tient chaque année début janvier à Las Vegas. Voici quelques-uns de mes conseils pour bien réussir son voyage aux États-Unis et ne rien manquer de ce fabuleux rendez-vous incontournable.

Premier conseil, faites appel sans autre à une agence de voyage. Il est vrai que vous pouvez booker votre vol et trouver les meilleures affaires sur internet, mais sachant que ça se tient en janvier et qu’il peut y avoir des problèmes suite à la météo et des problèmes de retard, comme cette année (une panne informatique a bloqué carrément le service d’immigration), il est toujours plus prudent de travailler avec une agence qui pourra, même à distance, vous aider en cas de changements ou en cas de soucis. Lors de l’organisation de votre voyage, faites le nécessaire bien à l’avance pour simplement vous inscrire au CES et ainsi bénéficier d’un badge gratuit. Sans quoi, il passera à 100 dollars, puis 300 dollars une fois le délai passé. Puisqu’en effet, à partir du mois de septembre, il vous faudra payer pour pouvoir assister au CES. Alors qu’il est possible d’y accéder gratuitement en s’inscrivant assez tôt en ligne. Quand vous faites cette inscription, profitez également d’acheter en ligne un pass de 3, 4 ou 5 jours pour le monorail. Vous allez ainsi bénéficier non seulement d’un prix intéressant, mais en plus vous pourrez enregistrer le pass sur votre badge, ce qui vous évitera d’avoir un ticket supplémentaire et simplifiera vos déplacements sur place.

Deuxième conseil, prenez-y vous très à l’avance. Je préconise en effet 6 à 9 mois de préparation en amont pour être sûr, premièrement, pour trouver les meilleurs prix pour vos vols, et deuxièmement, pour être sûr de pouvoir booker un hôtel. En effet, se loger durant le CES devient de plus en plus difficile.

Troisième conseil, trouvez-vous un hôtel qui est sur la ligne du monorail. En effet, pour quelques dizaines de dollars sur l’ensemble de votre séjour, vous aurez l’opportunité de vous déplacer à pieds et en monorail pour soit aller au Venetian Hotel qui regroupe la partie qui m’intéresse le plus, à savoir l’Eureka Park, ou alors en fin de ligne, avec une correspondance, pour rejoindre le Convention Center qui accueille les grandes locomotives telles que les marques Sony, LG, Samsung et j’en passe et des meilleures. Côté conseils pour l’hôtel, une petite recommandation fort utile : Pourquoi ne pas vous trouver un hôtel qui n’a pas de casino. En effet, après plusieurs jours à voyager dans Las Vegas vous en aurez vite assez du bruit, du monde, et s’il faut à chaque fois que vous rentriez dans cet univers cacophonique pour également aller vous reposer, c’est un peu pénible. Mon conseil, il en existe encore, trouvez-vous un hôtel qui n’a pas de casino. Ça vous permettra aussi de vous retrouver dans un milieu un peu plus calme et surtout peut-être plus accessible côté prix.

Quatrième conseil, voyagez léger. Une fois arrivé sur place, allez avec le strict minimum en matière d’objets sur vous. Si vous voulez couvrir en images, en vidéos, faire des interviews, voyagez léger ! Cette année, pour la petite histoire, ce fut très problématique de simplement pouvoir accéder à internet puisqu’il n’y avait en effet pas de wifi gratuit mis à disposition, ce qui complique méchamment la publication et la mise en ligne des contenus. Donc mon set-up s’est résumé à être composé d’un smartphone, d’un grand-angle, d’un trépied et d’un micro sans fil pour pouvoir assurer une meilleure prise de son. Il est vrai que vous pouvez y aller avec une caméra vidéo et tout le matériel qui va autour, mais quand vous verrez le monde qu’il y a, ça devient pénible de chaque fois sortir son matériel. Et puis côté vêtements, prenez des bonnes chaussures. J’ai personnellement opté pour des Puma qui sont de véritables pantoufles équipées de semelles en silicones. Ca n’a l’air de rien, mais pour la petite histoire, en 2016, j’ai fait plus de 52 kilomètres à pieds ! Comme il fait assez chaud à l’intérieur, pas besoin de prendre un pull ou une veste puisque c’est un peu compliqué selon les lieux d’exposition de déposer ses affaires à la consigne. Voyagez vraiment léger et ce n’est pas les quelques minutes que vous aurez à parcourir au dehors pour rejoindre les lieux d’exposition en sortant du monorail qui vous feront prendre froid. Rassurez-vous, tout est bien organisé pour que vous ne soyez pas trop longtemps dehors.

Cinquième conseil, côté matériel, si vous souhaitez comme moi effectivement faire de la prise de vue, faites un effort sur le son. Je dis ça, mais en même temps on a eu un ou deux soucis sur certaines vidéos produites ici à Las Vegas. Il vaut vraiment la peine de pouvoir compter sur un matériel qui fonctionne, donc encore une fois mon set-up se comportait d’un smartphone, d’un grand-angle, d’un micro (qu’il soit câblé ou sans fil) et d’un trépied. Le trépied n’est pas obligatoire, mais il rend bien service quand vous voulez par exemple faire les interviews par vous-même. Et puis, dans les accessoires à prendre en plus, comptez sur une batterie de recharge. Les lieux de recharge existent, mais ils sont pris d’assaut donc ça vaut vraiment la peine de simplement venir avec sa propre énergie pour que vous puissiez régulièrement recharger votre matériel vu que vous allez en faire un grand usage. Et puis, vous aurez peut-être tout le loisir de le faire tranquillement dans votre sac à dos léger dans lequel vous aurez la possibilité de brancher tout ça.

Sixième conseil, vous allez vous retrouver sur beaucoup de stands à avoir des cartes de visite, de la documentation ou toutes sortes de prospectus qui vous seront proposés. Vous allez vite réaliser à la fin de la journée que votre sac va prendre du volume et malheureusement également du poids. Le conseil que je vous propose, installez-vous Evernote. Evernote, comme le savez peut-être déjà, est un logiciel de prise de notes. Mais il a l’avantage de pouvoir sacrément bien organiser les prises de notes que vous allez faire par exemple avec des photos. Oubliez l’idée de prendre simplement des photos avec votre smartphone, d’autant plus que vous allez l’utiliser pour faire des vidéos. Et puis, vous allez vous perdre dans tous les contenus que vous allez ainsi scanner. Mon conseil, prenez simplement Evernote, organisez un carnet que vous dédiez au CES, et chaque fois que vous vous retrouvez sur un stand quand on vous propose une documentation, scannez-la. L’outil proposé dans Evernote est très efficace pour digitaliser des documents, mais aussi des cartes de visite. Et faites-en une note, la plus complète possible. Par exemple, prenez une photo du stand, une photo de l’objet ou de la technologie présentée et une photo d’un ou plusieurs documents qui sont proposés à être emportés. Vous penserez à la planète en laissant la documentation sur place. Et puis, bien évidemment prenez une photo des coordonnées sous la forme de la carte de visite. Vous vous retrouverez ainsi à avoir des notes rangées par stand. N’oubliez pas bien évidemment de changer le titre de chacune des notes en mettant le nom du stand.

Septième conseil, hydratez-vous. Pour la petite histoire, l’avant-dernière journée on a eu l’occasion de visiter un stand qui proposait un device sous la forme d’une radio qui était à la fois un poste de communication avec les membres de la famille, un appareil qui mesure la température à l’intérieur de l’appartement, un appareil qui dispense des messages à l’attention des habitants de la maison, mais aussi surtout un appareil qui mesurait le taux d’humidité. Quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons réalisé que les courbes de taux d’humidité dans le bâtiment du Convention Center étaient en baisse durant toute la journée. De l’eau, de l’eau et de l’eau. Vous verrez effectivement que même s’il ne fait pas chaud, la climatisation fonctionne très bien et donc de ce fait vous allez vite être desséché. Pour ma part, j’utilise même de la crème hydratante. Ça n’a l’air de rien, mais après ce traitement de plusieurs jours, vous allez vite vous retrouver complètement à sec. Donc munissez-vous de bouteilles d’eau, ça vaut vraiment la peine d’avoir votre bouteille à vous au vu des prix pratiqués.

Huitième conseil, et pas des moindres. Las Vegas sous ses feux, ses lumières, peut méchamment vous donner envie de sortir, de voir des spectacles. Il est vrai qu’il y en a plusieurs. Le Cirque du Soleil par exemple propose des tarifs très intéressants. Mon conseil, reposez-vous. Profitez vraiment d’avoir de vraies heures de sommeil. Je vous conseille de venir un ou deux jours avant, ça vous permettra de pouvoir récupérer des éventuels retards sur le trajet et de vous adapter au décalage horaire. Rien ne vous empêche de prolonger votre séjour sur place pour ainsi vous faire plaisir avec un peu de sorties culturelles.

Dernier conseil. Que vous soyez intéressé à aller au CES pour simplement vous promener les mains dans les poches et ainsi connaître les tendances, les nouvelles technologiques ou, si comme moi, vous avez envie de créer du contenu et de vous balader pour produire des articles, des couvertures en image, des vidéos, des interviews, oubliez l’idée de tout voir. C’est impossible. Il y a plus de 170’000 participants. Des centaines de milliers de produits sont présentés. Et tout ça, sur des kilomètres carrés. Mon astuce, allez-y en groupe. Prenez le temps d’organiser tout ça pour y aller avec des copains ou entre collègues pour pouvoir éventuellement vous partager la couverture justement des technologies et des produits présentés au CES. Ça vous permettra à la fin de chaque journée, pourquoi pas, de faire une espèce de passage en revue de tout ce que vous avez pu voir individuellement. Sans quoi, encore une fois, il est impossible d’imaginer pouvoir couvrir ça tout seul. Quand on crée du contenu, il est juste impossible d’également faire des reportages ou des interviews sur tout ce qu’il y a au CES. Donc il faut aussi savoir réfréner ses envies pour simplement aller à l’essentiel et pourquoi pas ramener que des interviews et des images qui concernent des technologies et des services qui en valent la peine. Essayez simplement de faire un peu de veille pour voir ce qu’il se dit par exemple dans les médias qui concernent votre pays pour voir si par hasard des journalistes auraient également couvert le CES. De quoi se tenir informé sur ce qu’il se dit en même temps que vous êtes sur place.

En conclusion, même si Las Vegas est quasi au second plan de votre séjour au CES, cette ville sait accueillir et organiser de telles manifestations. Le fait que cela se passe en janvier vous fera également oublier qu’en été vous êtes quand même au milieu d’un désert. Le CES quand on est comme moi passionné de technologie fait partie de ces voyages qu’il faut faire une fois dans sa vie. Je vous souhaite d’avoir autant de plaisir que moi lors de votre prochaine virée.