C’est peut être sous la houlette de M6 pour W9 ou le sponsor, la boisson Orangina ou peut être même une boite de production TV associée à un festival tel que celui de Montreux qui a donné vie à cette première édition des Web Comedy Awards 2014. Une idée simple et même louable: récompenser à coup de prix les meilleurs Youtubeurs du moment.
Faire de cet évènement un show visuel partait d’une bonne idée. Un live vidéo et qui plus est sur YouTube*, encore mieux. Retransmettre tout cela également en tv ? Aie, c’est là que du coup cela devient un peu plus compliqué. Donner dans le télévisuel avec de l’UGC (User Generated Content) est un exercice sur lequel beaucoup se sont déjà cassé les dents. Certes, il est évident qu’avec un sponsor on doit s’attendre à un retour sur investissement pour lui. Un sponsor qui pourrait d’ailleurs se faire plaisir déjà sur du online avec le streaming Youtube, non ?
Et bien non, un sponsor ça doit viser large et pour lui la tv = plus large audience, ce qui dans ce cas, est totalement faux. Mais que voulez-vous, les vieux réflexes ont encore du bon. L’idée de faire les deux, le Web et la tv partait d’un bon sentiment, en tous cas dans la tête des gens. Sauf dans celles des viewers (sorry je n’ai pas encore trouvé de mot réellement adapté) . Des tweetos qui se sont fendus de centaines, de milliers de messages très critiques envers les organisateurs, le principe même de la soirée, des critiques vis-à-vis de la chaine de tv et surtout vis-à-vis des jurés. Que ce soit sur l’animation elle-même avec un Kavanagh censé être drôle, l’absence de certaines pointures du Web vidéo ou le déroulement de la soirée calquée sur les Césars et jugée trop conventionnelle pour de jeunes internautes. En très bref, la première édition des Web Comedy Awards s’en est pris plein la tronche par le Web.
Alors pourquoi il n’y aura peut-être pas de seconde soirée WCA ? Et bien pour plusieurs raisons que je vais tenter de lister ici. Une liste que je vais tenter de rendre la plus complète possible au vu du spectacle auquel j’ai assisté il y a quelques jours de cela.

20140325-230323.jpg

Le top 10 des raisons pour lesquelles il n’y aura pas de Web Comedy Awards en 2015:

  • En 2015 il n’y aura peut-être plus Orangina et M6 pour financer une telle manifestation
  • En 2015 la TV aura enfin compris que faire du contenu pour le Web et pour la télévision sont deux choses différentes et qu’il faut des spécialistes pour chacun d’eux
  • En 2015 il n’y aura plus aucun Youtubeur qui se laissera charmer par les sirènes de la tv pour venir sur scène
  • En 2015 W9 qui appartient à M6 sera rachetée par Youtube
  • En 2015 il n’y aura plus un seul Youtubeur avec de l’audience, au vu des nouvelles règles imposées par le géant Google (sauf Rémy Gaillard qui est uniquement sur Dailymotion)
  • En 2015 plus personne ne voudra participer à un “concours” qui n’est pas ouvert à tous et pour lequel tout est déjà décidé à l’avance en matière de résultats
  • En 2015 il sera encore plus difficile de convaincre des stars du Web d’être associées à une marque
  • En 2015 il sera très déplacé et ringard aussi de regarder un programme en live en télévision
  • En 2015 le CSA interdira toute diffusion de contenus initialement produits pour le Web
  • En 2015 enfin, il n’y aura peut être plus de télévision ni l’audience qui va avec puisqu’Internet aura pris le dessus

Oui, d’accord j’ai peut être un peu abusé pour quelques-uns des points qui expliqueraient la disparition d’un tel prix, mais dans ma tentative ici que de trouver des explications je ne pense pas être dans le faux en disant que Web et télévision ne savent toujours pas cohabiter ensemble. Que ce soit pour se compléter (sauf dans le monde de l’information dans le service public, tous pays confondus), mais surtout pour travailler ensemble. On y arrive toujours pas, on ne sait pas faire et ne me dites pas que c’est pour des raisons techniques ou de moyens. Non l’explication est toute simple, tellement simple que cette évidence déplait à beaucoup. On ne veut simplement pas l’admettre: imaginer et produire du contenu pour le Web est tout simplement un autre métier que celui de la télévision. Tant que ce constat ne sera pas pris au sérieux, on va continuer à voir passer des productions tv maladroitement produites pour le Web et des bouts de vidéos venant d’internet méchamment “adaptés” pour le format télévisuel.
Dommage, la solution est pourtant si simple…

Voir Monsieur Poulpe lire un prompteur dans le “Grand journal” sur Canal+ pour sa chronique “le rappel des titres” ben c’est quand même pas pareil!

*Tiens, ne serait-ce pas là une raison de plus de transformer ce prix en un show visuel ? Sponsor + diffuseur = mix parfait, nan ?

Vous aimez ? Prenez quelques secondes pour soutenir thierryweber sur Patreon!