SystèmeJ c’est le nom donné à cette opération d’envergure organisée par le canton du Jura en collaboration avec la Wallonie. C’est Damien Van Achter qui est parti sur les routes toute une semaine pour couvrir en images les différents sujets proposés par l’organisation.

Équipé de son labdavanac également soutenu par l’agence breew, il s’est posé quelques minutes, le temps de m’accorder une interview et parler de ce projet. Equipé également de quelques questions proposées par des élèves du MediaLab de l’université de Genève (que je remercie au passage), c’est en fin de journée bien remplie, que Damien se prête au jeu d’un nouvel interview. J’ai déjà eu en effet l’occasion de le rencontrer à plusieurs reprises, que ce soit en Belgique ou en France sans oublier sa venue toute spéciale en novembre passé pour la quatrième édition du Meilleur du Web.

Après deux heures de route pour me rendre à Delémont, je rencontre quelques personnes de l’organisation campant dans la yourte spécialement posée près de la gare pour l’occasion. Campées façon camping ? Pas vraiment, mais plutôt très proches du bar, occasion pour moi de reboire de la BFM faite non loin de là. On attend tous sur le démarrage de la présentation du jour. On parlera d’art et du soutien qui lui est apporté dans la région avec l’exemple de l’espace d’art contemporain “Les Halles“. C’est d’ailleurs là que l’on peut réaliser que toutes celles et ceux qui soutiennent le canton du Jura n’y résident pas forcément. C’est un point présenté tel un avantage que d’avoir “un regard extérieur” sur cette région. C’est ce que je constate plus tard dans la soirée au moment de manger avec une partie du team de SystemeJ. Plusieurs d’entre eux sont concernés par le Jura et son avenir (même politique) et viennent d’endroits tels que Lausanne par exemple. Ayant une partie de ma famille dans ce canton, je vois cela comme un plus moi aussi. Ce regard extérieur qui peut amener beaucoup pour faire avancer les choses. Je pense de même pour le Valais, canton pour lequel j’ai un peu le même rapport.

Cette semaine d’innovation détonne avec entre autres la venue de Damien Van Achter et son Labdavanac, une sorte de news room mobile équipée de courant électrique (même au milieu de nulle part) de wifi et même d’un serveur autonome. En plus, un studio multicaméra avec mixage son, fait partie intégrante du kit imaginé par Damien. Je m’enfuis donc avec lui, quittant la toute petite assemblée et on se trouve un coin pour mettre en image son Lab roulant. On parle de cette semaine jurassienne, de l’histoire autour du labdavanac et on profite de faire un retour en arrière sur sa venue en Suisse pour le Meilleur du Web. Une interview faite avec un iPhone et l’application Hyperlapse, de quoi stabiliser les images même sans trépied. Sans compter sur un petit bug de micro qui confère à cet entretien un son des plus particulier. L’important étant le message, je suis sûr que vous arrivez tout de même à le comprendre, merci par avance pour votre tolérance;-)

Et pour vous ? C’est quoi l’innovation dans le Jura ?