Depuis plusieurs années, le prix du Meilleur du Web, le prix qui récompense les métiers du Web et du digital en Suisse romande a été créé suite à une idée toute simple que j’ai eue. L’idée était de donner de la visibilité à ces acteurs et ces professionnels qui oeuvrent dans le digital. Depuis ses débuts, ce prix est coorganisé par Victoria Marchand (éditrice et rédactrice en chef du Magazine Cominmag) et moi-même. Il y a deux ans, nous avons donné vie à un nouvel event: le Prix du Meilleur de la Pub.

Forts de plus de huit ans d’expérience avec le Meilleur du Web, mais aussi son petit frère destiné aux écoles (Le Meilleur du Web des écoles) nous nous sommes retrouvés à constater que la recette fonctionnait très bien puisqu’à chaque édition, ce sont de nouveaux acteurs, de nouvelles agences qui viennent se frotter au peloton de tête. Depuis maintenant trois ans, nous avons la chance d’avoir l’EPFL comme partenaire pour nous accueillir au Rolex Learning Center pour chaque édition annuelle en décembre. Le Meilleur de la Pub a vu le jour quant à lui l’année passée et sous la demande pressante des professionnels de la branche qui souhaitaient eux aussi profiter de cette visibilité. Ne ne voilons pas la face, l’utilité de ces prix est bien réelle. Comme en Suisse nous avons une forte tendance à l’humilité (je parlerai plutôt de gêne ou de timidité) et bien nous constatons que beaucoup d’agences, de professionnels s’empêchent de se montrer, de se mettre en avant pour ce qui est de la fierté de leur travail. Que ce soit au travers des supports que nous avons tel le magazine de Victoria Marchand, Cominmag le magazine de la communication et des médias en Suisse romande ou par les relais dont nous bénéficions dans les autres médias (presse, radio, TV et Web) tout le monde se plait à dire que la valeur ajoutée de nos prix est bien réelle et leur but premier est atteint. Parler de cette industrie et donner des prix a aussi une autre utilité toute trouvée et c’est du côté des marques et des annonceurs que cela se passe. En effet, de plus en plus de sociétés viennent assister à ces remises de prix pour se faire une idée précise de la qualité des projets, de leur présentation et surtout de leur qualité et pertinence. Victoria et moi-même sommes d’ailleurs souvent sollicités en direct par des marques pour les aider dans leurs projets et choix de prestataires. Cette vision d’ensemble nous confère un avantage certain, celui de gagner du temps à mieux choisir son agence ou tout simplement plus facilement la trouver.

Que ce soit pour le Web ou pour la publicité, l’utilité évidente de ces prix n’est plus à mettre en doute. À l’exemple de cette édition 2017 du Meilleur de la Pub qui s’est tenue au Studio 4 de la RTS et qui a réuni les principaux acteurs de la branche comme le LSA, l’ASA, Communication Suisse ou Swiss Marketing. Des soutiens forts comme nos partenaires tels qu’Admeira, la régie publicitaire, mais aussi d’autres partenaires comme le Sawi et Polycom, Mediatonic chez qui s’est tenu le jury day. Sans compter l’affluence record à cette soirée haute en couleur, puisque lancée par le nouveau directeur de la RTS, Pascal Crittin au micro de Mélanie Freymond. Record aussi avec encore plus de projets et de travaux soumis par les agences romandes cette année. Et pour encore parler de visibilité en ligne, comme à chacun de nos évènements, nous nous appliquons à soigner tout ce qui se passe en ligne par exemple le community management assuré par le team du MediaLab de l’université de Genève et la retransmission en live grâce à nos amis de Wescope.tv sur un flux périscope.

Ce sont ici autant d’éléments forts qui nous donnent raison d’avoir développé la marque “Le Meilleur De” en la déclinant autour des thématiques du Web et de la Pub. Vous pouvez l’imaginer, nous allons continuer à vous surprendre !